Viarmes (95)

MAIRIE
  • Standard : 01 34 09 26 26
  • Adresse : Place Pierre Salvi, 95270 Viarmes, France
  • E-mail: viarmes95@rien.Fr
  • http://www.viarmes.fr

Informations sur la commune

QUELQUES CHIFFRES

8,19 km²

5 213 habitants (2015) insee

La Police Municipale

Effectif théorique : source préfecture au 17 août 2017

1 Agent de police municipale
2 Agents de surveillance de la voie publique

PIE
(Pistolet à Impulsion Électrique)

2 Rue Eugène Lair, 95270 Viarmes

09 71 57 18 82

Police Municipale de Viarmes

Le Maire

Source : Site internet de la Ville

William Rouyer

Élu depuis mars 2008

Viarmes
(SOURCE : WIKIPÉDIA)

Viarmes est une commune française située dans le département du Val-d’Oise, en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Viarmois.

Localisation et communes limitrophes

Viarmes se situe dans le nord du Val-d’Oise et du pays de France, près de la limite avec l’Oise et près de la rive gauche de l’Oise, sur le versant oriental de la butte-témoin de la forêt de Carnelle, et dans la vallée de l’Ysieux. Paris est éloigné de 30 km par vol d’oiseau, soit une distance routière de 33 km par la RD 909 et la RD 301 (partiellement voie express). L’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle est distant de 26 km par la RD 922, la RD 316 et la Francilienne. L’agglomération de Persan / Beaumont-sur-Oise, à l’ouest, est très proche.

La commune est limitrophe de Asnières-sur-Oise, Belloy-en-France, Luzarches, Seugy et Saint-Martin-du-Tertre. Asnières-sur-Oise est établi en continuité urbaine avec Viarmes, sans que la limite entre les deux agglomérations soit perceptible. La commune la plus proche du département de l’Oise est Lamorlaye, mais 1,5 km séparent ces deux communes à l’endroit où elles se rapprochent le plus. Comme particularité, Viarmes entoure Seugy de trois côtés, et côtoie ainsi Luzarches au nord et au sud de Seugy.

Voies de communication et transports

Viarmes est desservie par deux routes : la RD 909z dans un sens nord-sud, et la RD 922z dans un sens est-ouest. La première vient de Chantilly et Gouvieux, dans l’Oise, et se dirige vers le lieu-dit la Croix Verte à côté de Montsoult, où elle se raccorde à la RD 301 ainsi qu’à la Francilienne. Quant à la RD 922z, elle vient de l’ancienne RN 17, actuelle RD 317 (raccordement avec l’autoroute A1 à Saint-Witz), de Fosses et Luzarches et se dirige vers Asnières-sur-Oise et Beaumont-sur-Oise. La RD 922z dispose d’un nouveau tracé appelé RD 922, qui contourne l’agglomération par le nord et par l’est. Au sud de Viarmes, un raccordement avec la RD 909z est établi, appelé RD 909. La combinaison des deux nouveaux tracés permet un contournement de Viarmes pour les flux entre Beaumont et Montsoult, représentant toutefois un important détour car cet itinéraire passe autour de Seugy.

Sur le plan des transports ferroviaires, Viarmes est desservie par la gare de Viarmes, située à 1,1 km au sud du centre-ville à l’écart de l’agglomération, sur la ligne H du Transilien, branche Paris-Nord — Luzarches. La gare est desservie à raison d’un train omnibus par heure en heures creuses et par un train semi-direct à la demi-heure (direct de Sarcelles – Saint-Brice à Montsoult-Maffliers et omnibus ensuite) en heure de pointe. Il faut 40 min environ de trajet à partir de la gare du Nord.

Cette offre est complétée par des lignes d’autocars Optile. Ces lignes peuvent être empruntées avec un unique ticket t+ quelle que soit la distance. La ligne express (BUS) CIF 100 (3) Roissypôle – Persan SNCF s’arrête au carrefour Charles-de-Gaulle, au nord du bourg, à l’arrêt nommé « Fréchot ». Elle permet également de rejoindre les communes voisines d’Asnières-sur-Oise, Seugy et Luzarches. La ligne (BUS) CIF 14 assure la correspondance entre Asnières-sur-Oise, Noisy-sur-Oise, le hameau de Baillon, l’abbaye de Royaumont et la gare de Viarmes pendant les heures de pointe. Une troisième ligne est destinée à la desserte locale entre Montsoult SNCF et Persan SNCF. C’est la ligne (BUS) CIF 2 qui permet notamment d’atteindre les communes voisines de Noisy-sur-Oise, Saint-Martin-du-Tertre, Belloy-en-France, Villaines-sous-Bois et Villiers-le-Sec. Toutes ces lignes sont exploitées par les Courriers de l’Île-de-France du groupe Keolis, pour partie sous la raison sociale de « Keolis Val-d’Oise » (ex- « Cariane Val-d’Oise »).